Pas de plateforme pour le fascisme ! Appel au boycott du Biel-Bienne !

Bienne, le 3 juillet : Dans son dernier numéro, le Biel-Bienne a présenté Jürg Scherrer, le candidat fascistoïde et raciste au conseil municipal sans aucune critique, soutenant ainsi sa politique de banalisation du fascisme. La JS Bielingue appelle donc au boycott de ce journal. 

Dans le numéro du Biel-Bienne du 1 et 2 juillet, l’ancien conseiller municipal Jürg Scherrer a été interviewé au sujet de sa candidature au conseil de ville sur la liste de l’UDC. À part quelques questions timidement critiques, Jürg Scherrer dut uniquement répondre à des questions faciles et sans critique et a eu l’occasion de se mettre en scène sur toute une demi-page.

Scherrer s’est notamment plaint d’être souvent décrit comme un raciste et un extrémiste de droite. Les déclarations de Scherrer, comme le fait qu’il considère les chambres à gaz de la Seconde Guerre mondiale comme un « détail de l’histoire » [1]ou que les Kosovares sont généralement des criminels[2], n’ont pas été remises en cause par la Biel-Bienne.

“Avec cette attitude totalement dénuée de toute critique, le Biel-Bienne soutient l’extrémiste de droite Jürg Scherrer dans son auto-dramatisation en tant qu’homme politique « bourgeois », et ce faisant, elle est en partie responsable de la banalisation du fascisme », explique Fabio Oberle, candidat au conseil municipal de la JS Bielingue et membre du comité, Léa Dubochet, ajoute : « Le journal Biel-Bienne ne garde pas de distance critique avec les politiciens d’extrême droite et devrait donc être boycotté par les lecteurs et les annonceurs. ”

Pour la JS, le fait que l’extrémiste de droite Scherrer figure sur la liste du conseil de ville de l’UDC souligne encore le caractère fascistoïde de ce parti.

[1]:https://www.nzz.ch/article86J7V-1.395845
[2]:https://www.nzz.ch/newzzD7UECTA4-12-1.434881

 

Les commentaires sont fermés.