Pas de racisme dans les bars biennois !

A l’heure des manifestations mondiales de Black Lives Matter, les questions de racisme prennent une place importante dans le débat public. Le racisme systémique n’a pas pour autant disparu. L’expulsion d’une personne de couleur sans aucune raison apparente du Tiffany’s Bar à Bienne samedi soir en est un exemple extrêmement choquant. La réputation de ce bar auprès de la communauté noire, ainsi que l’incident lors de la manifestation Black Lives Matter de Bienne en sont d’autres, qui concernent tous le bar en question.

Samedi soir 11 juillet, certain.e.s client.e.s du bar « Tiffany’s » à Bienne ont été témoins d’une scène d’une grande violence. Un client de couleur qui se tenait debout et qui parlait avec des client.e.s blanc.he.s assis.e.s à une table s’est fait expulser du bar par le patron, avec l’aide de plusieurs serveurs. Alors même que le groupe d’amis trouvait la discussion intéressante et que la personne de couleur ne dérangeait personne.

L’intervention de membres du groupe d’amis auprès du patron, pour lui dire que la personne de couleur ne dérangeait pas et que la discussion était amicale n’a servi à rien. Il a été assez vite clair qu’il s’agissait d’un acte raciste inacceptable. La personne concernée a confié sur le trottoir que ce n’était pas la première fois qu’un tel événement lui arrivait dans ce bar. De nombreuses personnes de couleur ont confirmé qu’il était de notoriété commune que les personnes noires n’étaient pas les bienvenues dans ce bar. Il est d’autant plus choquant qu’il s’agit d’un bar qui a la réputation d’accueillir une clientèle composée de personnes marginalisées de Bienne.

Il est important de noter qu’il ne s’agit pas d’actes racistes isolés qui concernent ce bar. Des activistes qui ont participé.e.s à la manifestation Black Lives Matter, qui a eu lieu à Bienne le 5 juin, ont témoigné d’un incident qui a eu lieu lors du passage de la manifestation devant le bar en question. Les manifestant.e.s se sont fait huer et jeter des objets dessus de la part de personnes présentes au Tiffany’s. Les manifestant.e.s se sont arrêté.e.s et ont scandé des slogans antiracistes, ce qui a eu pour effet de faire rentrer ces personnes dans le bar et de s’y barricader.

Il est inacceptable pour la JS Bienne que de tels actes racistes puissent se produire. Il est inacceptable que les espaces publics ne soient pas accessibles de la même manière pour les personnes blanches que pour les personnes noires. Il est inacceptable qu’un client se fasse expulser d’un bar sous le seul prétexte de sa couleur de peau. Il est inacceptable que la communauté noire de Bienne doive, pour se protéger, éviter de fréquenter certains établissements publics.

Les commentaires sont fermés.