Initiative biennoise sur l’utilisation intermédiaire d’espaces vacants: Pour plus de vie, contre le marasme

Hier soir a eu lieu la dernière soirée d’information sur trois sur l’initiative prévue par la JS Bielingue. Le parti de jeunes a invité les membres potentiels du comité pour l’initiative sur l’utilisation intermédiaire qui sera lancée en début de l’année prochaine.

Au total, une vingtaine de gens ont visité les soirées organisées par la JS Bielingue, notamment des personnes issues de la politique et culture biennoise qui ont enrichi le débat avec leur expérience et leur savoir-faire dans le domaine de l’utilisation intermédiaire.

L’utilisation intermédiaire d’espaces vacants – c’est le but que l’initiative veut atteindre et favoriser. A Bienne, il y a plus d’espaces vacants que dans d’autres villes et c’est précisément pour cela qu’une telle initiative vaut la peine d’être lancée ici.

La ville n’est pas sur le bon chemin si les gens engagés – que cela soit dans le domaine culturel ou d’utilité collective – ne trouvent pas d’espace approprié pour leurs activités.

L’example de l’association Stand up for Refugees en témoigne : elle a dû stocker et trier les vêtements récoltés dans un bâtiment occupé. En début de l’été, ils ont dû quitter les lieux et ce n’est que récemment qu’ils ont trouvé une autre solution.

Si l’utilisation intermédiaire était déjà aujourd’hui facilitée comme le demandera l’initiative, Stand up for Refugees et d’autres organisations et créateurs culturels ne feraient plus face à tels obstacles.

La culture et l’engagement pour l’intérêt commun marquent notre ville. En début de l’année prochaine, l’initiative sur l’utilisation intermédiaire d’espaces vacants sera lancée pour que plus aucun projet social ou artistique n’échoue en raison de manque d’espace.

Les commentaires sont fermés.