La JS prend position contre AGGLOlac

Communiqué de presse, 19.05.17: Lors de son assemblée des membres du mardi 16.05 à Lyss, la JS Bielingue a adopté un papier de position contre AGGLOlac. Ainsi, la JS est le premier parti à s’exprimer clairement contre ce projet.

Il y a 10 ans encore, l’euphorie était bien grande. On prévoyait de construire un bijou, un «petit Venise» comme certains en parlaient à l’époque. Depuis, il est clair qu’il n’en sera rien. Le projet AGGLOlac prévu à Nidau pour lequel la ville de Bienne «cède» son terrain le plus précieux, est surchargé, démunit la population de son espace publique et provoque la gentrification du quartier.

La vente du terrain représente un grand problème. «Nous, les jeunes socialistes, comptons nous battre lorsqu’un terrain public communal est arraché de l’usage démocratique au profit de maximisation du profit.» (Extrait du papier de position.) Que le terrain soit vendu à prix cassé n’arrange pas les choses.

L’entreprise Mobimo SA, actif dans l’immobilier et principal investisseur du projet, souhaite construire et gérer le quartier. «Pour les entreprises cotées en bourse comme Mobimo, la pression de maximisation des profits et extrêmement haute. La concurrence bat son plein, et les entreprises avec de gros moyens financiers comme Mobimo possèdent un grand avantage.» (Extrait du papier de position.) Les suites de cette logique du profit dans le marché de l’immobilier sont des loyers excessifs et une gentrification accélérée.

La vision de la JS, sur le développement de la ville de Bienne, n’est pas compatible avec celle du projet Agglolac. «Nous rêvons d’une autre ville, une ville pensée par ses habitants, une ville avec des espaces libres à disposition de tous, et dans laquelle chacun et chacune peuvent vivre et s’épanouir sans consumérismes.» (Extrait du papier de position.)

Vous trouvez le papier de position ici.

Les commentaires sont fermés.